Approbation d’une formation postgrade en médecine dentaire pédiatrique à l’étranger

Directives et procédure

Pour être admis à l'examen CFC SSO en médecine dentaire pédiatrique, en principe, on peut aussi faire valoir une période de formation postgrade à l'étranger.

Les périodes de formation postgrade à l'étranger doivent satisfaire aux exigences du règlement de l'ASP.

Une formation postgrade à l'étranger peut être acceptée jusqu'à hauteur de 50% maximum de la durée de formation exigée (art. 3, paragraphe A du règlement sur l'obtention du titre CFC SSO en médecine dentaire pédiatrique). La commission d'examen décide dans quelles mesures on peut approuver une période de formation continue. Les sessions de formation continue qui ont eu lieu à un centre de formation continue accrédité par l'EAPD sont automatiquement approuvées.

La demande d'approbation d'une période de formation continue à l'étranger doit être remise au secrétariat de l'ASP. La demande d'approbation doit être accompagnée d'un dossier qui prouve que l'on a répondu aux exigences du règlement de l'ASP et des annexes III (critères d'homologation d'un site de formation postgrade) et IV (qualifications du responsable de la formation postgrade) de la Réglementation sur la formation continue SSO.

La réponse à la demande d'approbation de la formation contiendra des instructions sur la période de formation qu'il reste encore à suivre en Suisse et sur la conception des dossiers de documentation (Art 3, paragraphe E2 du règlement de l'ASP).

Il faut s'acquitter d'une taxe de 300,00 CHF qu'il faut payer à l'avance pour que la demande soit traitée. Les formations postgrade effectuées dans un centre de formation continue accrédité par l'EAPD n'ont pas besoin d'être contrôlées et sont ainsi exemptes de la taxe.

Les décisions sur les périodes de formation à l'étranger soumises à approbation sont communiquées à la SSO par l'ASP, la SSO révèle formellement ces décisions au demandeur en lui indiquant qu'il a le droit de s'y opposer.

Décidé par le comité directeur de l'ASP le 14 juin 2010